DREAMCATCHERS

40 images Created 25 Oct 2012

MON ENFANT

Mon enfant,
Ton visage est une planète entière
Que chaque jour je ne me lasse d’explorer.
Je m’y abreuve d’une fraîcheur inconnue,
M’y ressource à la vigueur de ses courbes.

Mon enfant,
Tes yeux sont un monde idéal
Ou la vérité ne se cherche pas.
Je lave souvent mon âme impure
Dans ces grands lacs limpides.

Mon enfant,
Tu portes ce qui n’est pas encore
Mais aussi ce qui ne sera jamais,
Avec la désinvolture des saints,
La puissance des sublimes envoyés.

Mon enfant,
Rien ne m’avait préparé à ta venue,
Impitoyable et délicieux miroir !
Soudain je n’ai plus d’autre choix
Que l’excellence que tu requiers.

Mon enfant,
Tu es un trésor immérité et fragile,
Si précieux que tu donnes à voir au-delà,
Vers la Source d’un bonheur éternel,
Bien en amont des douleurs éphémères.

Mon enfant,
Lorsque nous nous regardons
Dans cet amour qui nous dépasse
Et emporte nos coeurs ardents,
Sommes-nous alors vraiment seuls ?


S.L dans PLUIE D'ÉMERAUDES
Collection de Poésies, © 2016.
View: 25 | All